Opérateur virtuel à Madagascar


Assistante virtuelle / samedi, mars 25th, 2017

Des années se sont coulées et Madagascar reste au cœur des pays d’externalisation les plus sollicités. Cette situation étant motivée par l’arrivée de la fibre optique sur l’île, elle contribue à la création d’emploi, idéal pour les jeunes talents. Depuis, la sous-traitance prend de l’envergure à Mada et on trouve de nombreuses agences web qui ouvrent leur porte sur le territoire. 

Mais en parallèle aux sociétés d’externalisation, il existe également de nombreux jeunes travaillant déjà directement (sans intermédiaire) avec des clients. Cette réalité tend à se répandre grâce à l’accès à internet à domicile qui est actuellement à la portée de tous. 

Les démarches pour travailler avec des Malgaches 

Même si Ling-en est passé par l’intermédiaire d’une agence web pour me recruter, je travaille à domicile. Son but est de m’offrir un statut légal vis-à-vis de la loi de travail tout en m’assurant une protection sociale en règle. Sachant que cette démarche présente des avantages pour certains employés, d’autres préfère collaborer directement, en tant que freelance. Mais chacun a ses motivations. 

Ainsi donc, deux options s’offrent aux employeurs : 

  • Passer par l’intermédiaire des web agency
  • Recruter un freelance

Les problèmes rencontrés en tant qu’opérateurs à domicile

En tant qu’assistante personnelle à domicile, je travaille de chez-moi. Le seul grand souci impactant sur ma productivité, c’est le délestage. En effet, Madagascar est souvent sujet à des coupures de courant, pouvant aller de 1 heure à environ 4 heures. Les travailleurs en société bénéficient de back-up, soit des groupes électrogènes, et peuvent continuer leur travail contrairement aux travailleurs à domicile comme moi. 

Laisser un commentaire